SYRIE. TRUMP S’ATTAQUE À LA CIA  ALORS QUE LES FORCES AMÉRICAINES  ENTRENT EN SYRIE SOUS PROTECTION RUSSE. 

 

 

a35

Pour la première fois depuis que le président John F. Kennedy a essayé de mettre au pas la CIA, après échec retentissant de celle-ci lors du débarquement de la baie des cochons [1] pour renverser le gouvernement cubain en 1961, le président Donald Trump s’attaque lui aussi à la CIA afin de détruire son «armée privée» de terroristes islamistes en Syrie, pendant que les forces militaires américaines continuent de se répandre dans ce pays sous la protection de la force aérienne russe.

http://www.militarytimes.com/articles/mrap-matv-syria-raqqa-ypg-kurds

En effet, depuis que l’organisation terroriste de l’État islamique (DAECH) est apparu sur la scène mondiale en 2014, le gouvernement US (illégal) a refusé d’autoriser l’armement des forces kurdes qui ont toujours voulu s’opposer efficacement à Daech. Ils ont même cautionné un programme secret de la CIA (appelé Timber Sycamore)*, consistant à entraîner, armer et financer massivement les islamistes terroristes en Syrie, en Irak, en Tunisie, en Libye et ailleurs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Timber_Sycamore

Déjà, en 2015, ce programme secret d’assistance et de formation des a36terroristes islamistes a coûté des centaines de millions de dollars, mais ses résultats ont été plus que décevants : ce programme n’a formé que 60 terroristes syriens, et la formation de chaque terroriste a coûté 4 millions de dollars.

http://www.politico.com/story/2015/07/price-for-syrian-rebels-4-million-each-119858

Ces « terroristes millionnaires » de la CIA n’avaient eu aucun impact sur la lutte contre Daech, (et pour cause, ils en étaient les alliés). Cependant, à partir de la mi-2016, les forces Kurdes soutenues par les Américains, accumulaient victoire sur victoire , alors que le régime US continuait à leur refuser les armes dont ils avaient besoin.

http://www.washingtontimes.com/news/2015/jun/16/white-house-claims-credit-kurds-victory-isis-syria/

En septembre 2016, dans l’atmosphère tendue des élections présidentielles aux États-Unis, la haine et la colère des forces armées américaines contre ce complot US-CIA ont éclaté au grand jour lorsqu’un ancien officier des Bérets Verts américains (qui était associé à des opérations secrètes en Syrie) a parlé à un important site d’information militaire, appelé SOFREP, en dénonçant avec détail l’utilisation par la CIA des islamistes pour renverser Assad en affirmant:

« Personne n’y croit. Tout le monde sait qu’ils sont des djihadistes. Personne sur le terrain ne croit à cette mission ou à cet effort, et ils savent qu’ils sont en train de former la prochaine génération de terroristes jihadistes, alors ils le sabotent en disant: « on en a rien à foutre, qui s’en soucie d’ailleurs? »

La suite à lire sur: http://mediaverite.blogspot.fr/2017/07/2207-syrie.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s