LES RAVAGES DU SUCRE POUR NOTRE CORPS.  MAIS AUSSI, LE SUCRE ET LA MALBOUFFE NOUS RENDENT FOUS.  SUCRE ET ALCOOL, MÊMES EFFETS.

 

En replay sur ARTE Magazine THEMA :

Sucre, le doux mensonge

http://www.arte.tv/fr/videos/054774-000-A/sucre-le-doux-mensonge
Suivi d’un super reportage sur le gaspillage du sable et la disparition des plages et d’îles peuplées.

La malbouffe et le sucre entraînent chez l’individu des réactions de compensation ou d’empoisonnement qui influence son comportement. Une piste que les psychiatres ont totalement négligés jusqu’ici car pendant ce temps, le business des médicaments psychoactifs bat son plein.

—————–

Par Michel Dogna naturopathe.

Le sucre provoque un encrassement général de l’organisme, il empêche la synthèse de la vitamine B, il acidifie le sang, il se transforme en acides gras qui pénètrent les organes. On devrait s’en méfier comme de la peste mais en France, chaque habitant en consomme 100g par jour.

Lorsque l’on mange du sucre, celui-ci est assimilé très rapidement par l’organisme (ceci est bien connu des sportifs). C’est, en somme, un dopant. La combustion de ce sucre nécessite une accélération plus ou moins importante de la respiration. La grande majorité actuelle de sédentaires dont la capacité respiratoire est réduite, n’est pas en mesure d’apporter suffisamment d’oxygène pour que cette combustion (un feu de paille en quelque sorte) soit parfaite. D’où encrassement progressif de l’organisme.

Au niveau intestinal, les donne lieu à des fermentations que les dyspepsiques connaissent bien. En particulier, le sucre donne naissance à des bactéries qui mangent une partie de la flore microbienne de l’intestin, celle qui a pour fonction de synthétiser les vitamines du groupe B. Les mangeurs de sucres ont très souvent des carences en vitamine B.

Autre chose encore, lorsque le sucre arrive dans le sang (sous forme de glucose), il y a une brutale acidification du sang et ceci nécessite un effet tampon qui est réalisé par la libération de calcium au niveau des os et même des dents – d’où les fréquents problèmes de calcium, de fragilité osseuse et de dentition chez les mangeurs de sucre.

Enfin, je voudrais reprendre une amusante parabole de Mitchio Kushi qui avait repris la direction du mouvement macrobiotique après la mort de son fondateur Oshawwa.

 » Au début, le sucre va jusqu’au foie et est stocké sous forme de polysaccharides. Le cas échéant, les polysaccharides se décomposent et rentrent dans le milieu sanguin pour répondre à un besoin du corps. Lorsqu’il n’y a plus de place, le foie s’enfle et accroche l’écriteau « complet » ! L’excès de sucre doit donc retourner au sang sous forme d’acides gras. Il y circule et se demande où il pourrait bien se loger. Il trouve un endroit agréable et tranquille pour emménager, comme votre épaule ou votre cuisse, sous le menton, etc. Il ressemble à ces personnes aux cheveux longs qui errent à la recherche d’un gîte…

Un sucre trouve un endroit merveilleux pour dormir – un autre arrive et se dit ! « Tiens, ce n’est pas mal ici, je crois que je vais rester ». Bientôt, d’autres viennent. Et à la longue, il y a des millions de sucres. Étant yin, le sucre cherche un milieu yang pour dormir, et il va aux organes yang comme le cœur, les reins, les ovaires et sous la forme d’acides gras, adhère comme une couche de graisse à ces organes. Mais ces sucres ne se contentent pas de rester à l’extérieur, ils veulent entrer dans la maison. Bientôt, ils se trouvent à la cuisine, entrain de chercher de quoi manger, et au salon en train de regarder la télévision !

Ils commencent à pénétrer dans les cellules. Ils prennent d’assaut les organes. Les organes ne peuvent plus fonctionner – par conséquence, les acides gras se condensent et forment des calculs. Une personne dans cet état peut donc avoir des pertes vaginales, une toux, de la fièvre, etc., on peut avoir ensuite la maladie de Hodgkin, la leucémie et différentes maladies dont l’aboutissement est le cancer ! »

La suite sur: http://mediaverite.blogspot.fr/2017/08/0108-les-ravages-du-sucre-pour-notre.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s