Serment extrême d’intronisation jésuite

________________________________________
Ce qui suit est le Serment Extrême jésuite d’Induction donné aux jésuites de haut rang seulement. Ce serment est tiré du livre Subterranean Rome de Carlos Didier, traduit du français, et publié à New York en 1843.

 » Lorsqu’un jésuite du rang mineur doit être élevé pour commander, il est conduit dans la chapelle du couvent de l’Ordre, où il n’y a que trois autres présents, le principal ou le supérieur se tenant devant l’autel. un moine, dont l’un porte une bannière jaune et blanche, qui sont les couleurs papales, et l’autre une bannière noire avec un poignard et une croix rouge au-dessus d’un crâne et os croisés, avec le mot IN RI, et au-dessous les mots IUSTUM, NECAR, REGES, IMPIOUS La signification de ce qui est: Il est juste d’exterminer ou d’annihiler les rois impies ou hérétiques, les gouvernements, ou les règles. Sur le sol se trouve une croix rouge sur laquelle le postulant ou le candidat s’agenouille. Le Supérieur lui tend un petit crucifix noir, qu’il prend dans sa main gauche et presse sur son cœur, et le Supérieur lui présente en même temps un poignard qu’il saisit par la lame et tient la pointe contre son cœur, le Supérieur le tenant toujours par la poignée, et s’adresse ainsi au postulant:  »
Supérieur:
Mon fils, jusqu’ici on vous a enseigné à agir comme le dissident: parmi les catholiques romains, pour être catholique, et pour être un espion même parmi vos propres frères; ne croire personne, ne faire confiance à personne. Parmi les réformateurs, être réformateur; parmi les huguenots, être huguenot; parmi les calvinistes, être calviniste; parmi les autres protestants, généralement pour être protestant, et obtenant leur confiance, pour chercher même à prêcher de leurs chaires, et pour dénoncer avec toute la véhémence dans votre nature notre sainte religion et le pape; et même descendre si bas pour devenir Juif parmi les Juifs, que vous pourriez être en mesure de rassembler toutes les informations pour le bénéfice de votre Ordre en tant que fidèle soldat du Pape.
Vous avez appris à planter insidieusement les graines de la jalousie et de la haine entre les communautés, les provinces, les états qui étaient en paix et à les inciter à des actes de sang, à les impliquer dans la guerre et à créer des révolutions et des guerres civiles. étaient indépendants et prospères, cultivaient les arts et les sciences et jouissaient des bénédictions de la paix. Prendre parti avec les combattants et agir secrètement avec votre frère jésuite, qui pourrait être engagé de l’autre côté, mais ouvertement opposé à celui avec lequel vous pourriez être connecté, seulement que l’église pourrait être le gagnant à la fin, dans la conditions fixées dans les traités de paix et que la fin justifie les moyens.
Vous avez appris votre devoir d’espion, pour rassembler toutes les statistiques, les faits et les informations en votre pouvoir de toutes les sources; pour vous dans la confiance du cercle familial des protestants et des hérétiques de toute classe et de tout caractère, aussi bien que du marchand, du banquier, de l’avocat, des écoles et des universités, des parlements et des assemblées législatives, des magistrats et des conseils d’état, et d’être tout à tous les hommes, pour l’amour du pape, dont nous sommes les serviteurs jusqu’à la mort.
Vous avez reçu toutes vos instructions jusqu’à présent en tant que novice, néophyte, et avez servi de co-adjurateur, de confesseur et de prêtre, mais vous n’avez pas encore été investi de tout ce qui est nécessaire pour commander dans l’armée de Loyola au service du Le pape. Vous devez servir le temps approprié en tant qu’instrument et bourreau selon les directives de vos supérieurs; car nul ne peut commander ici qui n’a consacré ses travaux au sang de l’hérétique; car « sans effusion de sang, nul homme ne peut être sauvé ». Par conséquent, pour vous adapter à votre travail et rendre votre propre salut certain, vous devrez, en plus de votre ancien serment d’obéissance à votre ordre et d’allégeance au Pape, répéter après moi —
Le Serment Extrême des Jésuites:
il a le pouvoir de déposer des rois, des princes, des États, des républiques et des gouvernements hérétiques, tous étant illégaux sans sa confirmation sacrée et sans risque d’être détruits. Par conséquent, au maximum de mon pouvoir, je défendrai et je défendrai cette doctrine du droit et de la coutume de Sa Sainteté contre tous les usurpateurs de l’autorité hérétique ou protestante, en particulier les luthériens d’Allemagne, de Hollande, de Danemark, de Suède et de Norvège. l’autorité prétendue et les églises d’Angleterre et d’Ecosse, et les branches de la même maintenant établies en Irlande et sur le continent d’Amérique et d’ailleurs; et tous les adhérents en ce qu’ils sont usurpés et hérétiques, en s’opposant à la sacrée Mère Eglise de Rome.
Je déclare en outre que la doctrine des églises d’Angleterre et d’Ecosse, des calvinistes, des huguenots et d’autres du nom de protestants ou de libéraux est condamnable et qu’ils sont eux-mêmes damnés qui n’abandonneront pas la même chose.
Je déclare en outre que j’aiderai, assisterai et conseillerai tout ou partie des agents de Sa Sainteté partout où je serai, en Suisse, Allemagne, Hollande, Danemark, Suède, Norvège, Angleterre, Irlande ou Amérique, ou dans tout autre royaume ou territoire je viendrai et ferai tout mon possible pour extirper les doctrines hérétiques des protestants ou des libéraux et pour détruire tous leurs prétendus pouvoirs, royaux ou autres.
Je promets et déclare, malgré tout, que je dois assumer ma religion hérétique, pour la propagande de l’intérêt de l’Église Mère, pour garder secrètement et secrètement tous les conseils de ses agents de temps en temps, comme ils peuvent me confier. ne pas divulguer, directement ou indirectement, par des mots, des écrits ou des circonstances quelconques; mais pour exécuter tout ce qui sera proposé, donné en charge ou découvert à moi, par vous, mon père fantomatique, ou tout de cette alliance sacrée.
Je promets et déclare, de plus, que je n’aurai aucune opinion ou volonté, ni aucune réserve mentale, même en tant que cadavre ou cadavre (perinde ac cadaver), mais j’obéirai sans hésitation à tous les ordres que je pourrais recevoir de mes supérieurs dans la milice du pape et de Jésus-Christ.
Que je puisse aller partout dans le monde, où que je sois envoyé, dans les régions gelées du Nord, dans les sables brûlants du désert d’Afrique ou dans les jungles de l’Inde, dans les centres de civilisation de l’Europe ou dans les Les sauvages repaires des sauvages barbares de l’Amérique, sans murmurer ni se repentir, et seront soumis en tout ce qui me sera communiqué.
De plus, je promets et déclare que, lorsque l’occasion se présentera, je ferai une guerre incessante, secrète ou ouverte, contre tous les hérétiques, protestants et libéraux, comme je suis censé le faire, pour les extirper et les exterminer de toute la terre. ; et que je n’épargnerai ni l’âge, ni le sexe, ni la condition; et que je pendrai, gaspillerai, bouillirai, écorcherai, étranglerai et enterrerai vivants ces infâmes hérétiques, déchirera les estomacs et les ventres de leurs femmes et écrasera la tête de leurs enfants contre les murs, afin d’anéantir pour toujours leur race exécrable. Que lorsque la même chose ne peut pas être faite ouvertement, j’utiliserai secrètement la coupe empoisonnée, la corde étranglante, l’acier du poignard ou la balle de plomb, indépendamment de l’honneur, du rang, de la dignité,
En confirmation de cela, je dédie ma vie, mon âme et toutes mes forces corporelles, et avec ce poignard que je reçois maintenant, je souscris mon nom écrit dans mon propre sang, en témoignage de cela; et si je devais prouver faux ou affaiblir dans ma détermination, que mes frères et camarades de la milice du pape me coupent les mains et les pieds, et que ma gorge d’oreille à oreille, mon ventre ouvert et soufre brûlé, avec tous les la punition qui peut m’être infligée sur la terre et mon âme sera torturée par des démons dans un enfer éternel pour toujours!
Tout cela, je jure par la Sainte Trinité et par les sacrements bénis, que je dois recevoir maintenant, d’accomplir et de garder inviolable de ma part; et appelez toute l’armée céleste et glorieuse du ciel pour assister au Sacrement Sacré de l’Eucharistie, et soyez témoins de la même chose avec mon nom écrit et avec la pointe de ce poignard trempé dans mon propre sang et scellé en face de cette sainte alliance  »
(Il reçoit la plaquette du Supérieur et écrit son nom avec la pointe de son poignard trempé dans son propre sang prélevé sur son cœur.)
Supérieur:
« Vous allez maintenant vous lever et je vous instruirai dans le catéchisme nécessaire pour vous faire connaître à tout membre de la Compagnie de Jésus appartenant à ce rang.
En premier lieu, vous, en tant que Frère jésuite, vous ferez mutuellement avec un autre le signe ordinaire de la croix comme le ferait tout catholique ordinaire; puis on lui croise les poignets, la paume des mains ouvertes, et l’autre en réponse croise les pieds l’un au-dessus de l’autre; les premiers points avec l’index de la main droite au centre de la paume de la main gauche, l’autre avec l’index de la main gauche pointe vers le centre de la paume de la main droite; le premier avec sa main droite fait un cercle autour de sa tête, le touchant; l’autre alors avec l’index de sa main gauche touche le côté gauche de son corps juste au-dessous de son coeur; le premier puis de la main droite le tire sur la gorge de l’autre, et celui-ci ensuite avec un poignard dans l’estomac et l’abdomen du premier. Le premier dit alors Iustum; et l’autre répond à Necar; les premiers Reges. L’autre répond Impie. « (Dont le sens a déjà été expliqué.) » Le premier présentera alors un petit bout de papier plié d’une manière particulière, quatre fois, que l’autre coupera longitudinalement et en ouvrant le nom de Jesu. être trouvé écrit sur la tête et les bras d’une croix trois fois. Vous donnerez et recevrez avec lui les questions et réponses suivantes: Le premier présentera alors un petit morceau de papier plié d’une manière particulière, quatre fois, que l’autre coupera longitudinalement et en ouvrant le nom de Jesu se retrouvera écrit sur la tête et les bras d’une croix trois fois. Vous donnerez et recevrez avec lui les questions et réponses suivantes: Le premier présentera alors un petit morceau de papier plié d’une manière particulière, quatre fois, que l’autre coupera longitudinalement et en ouvrant le nom de Jesu se retrouvera écrit sur la tête et les bras d’une croix trois fois. Vous donnerez et recevrez avec lui les questions et réponses suivantes:
Question – D’où viens-tu? Réponse – La foi sainte.
Q. – Qui servez-vous?
A. – Le Saint Père à Rome, le Pape et l’Eglise Catholique Romaine Universelle dans le monde entier.
Q. – Qui vous commande?
A. – Le Successeur de Saint Ignace Loyola, le fondateur de la Compagnie de Jésus ou les Soldats de Jésus-Christ.
Q. – Qui vous a reçu? A. – Un homme vénérable aux cheveux blancs.
Q. – Comment?
A. – Avec un poignard nu, je me suis agenouillé sur la croix sous les bannières du Pape et de notre ordre sacré.
Q. – Avez-vous prêté serment?
R. – Je l’ai fait, pour détruire les hérétiques et leurs gouvernements et dirigeants, et pour n’épargner ni l’âge, ni le sexe, ni la condition. Etre comme un cadavre sans aucune opinion ou volonté, mais obéir implicitement à mes supérieurs en toute chose sans hésiter à murmurer.
Q. – Ferez-vous cela? R. – Je le ferai.
Q. – Comment voyagez-vous? A. – Dans l’écorce de Pierre le pêcheur.
Q. – Où voyagez-vous? A. – Aux quatre coins du globe. Q. – Dans quel but?
A. – Obéir aux ordres de mon général et des Supérieurs et exécuter la volonté du Pape et remplir fidèlement les conditions de mes serments.
Q. – Allez donc dans le monde entier et prenez possession de toutes les terres au nom du Pape. Celui qui ne l’acceptera pas comme vicaire de Jésus et son vice-régent sur la terre, qu’il soit maudit et exterminé. « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s